Budget 2018/19 : les dix priorités avec objectifs chiffrés

Port Louis

Budget 2018/19 : les dix priorités avec objectifs chiffrés

Le plan stratégique, étalé sur trois, a été présenté pour la première fois dans le présent exercice budgétaire. Ce programme définit un cadre clair pour chaque ministère, assorti d’objectifs socioéconomiques chiffrés pour dix chantiers prioritaires. Ils correspondent à la Vision 2030, en tenant compte des priorités de l’État.

Éducation
L’éducation doit être disponible, accessible et inclusive pour tous avec un rapport brut d’inscription tertiaire passant de 47,1 % en 2017 à 49,5 % en 2020 et à 60 % en 2030. Le but à long terme est d’établir Maurice comme un pôle régional et continental éducatif.

Énergie
Pour réduire la dépendance aux matières fossiles, au moins 35 % des besoins en électricité doivent parvenir des énergies renouvelables d’ici 12 ans. La part devra augmenter de 22 % en 2017 à 28 % et 35 % en 2020 et 2030, respectivement. L’introduction d’un système de batteries de stockage d’énergie améliorera la fiabilité de l’approvisionnement en électricité, permettra de réguler la fréquence et de faciliter l’intégration des énergies renouvelables intermittentes.

Parité hommes-femmes
L’objectif à long terme, est d’arriver à une représentativité féminine de 30 %  au Parlement. Maurice est appelé à améliorer son classement mondial pour ce qui est de l’écart entre les sexes, en passant de la 122e place à la 109e en 2020 et 80e en 2030.

Logement
Le but ultime est de s’assurer que toutes les familles aient accès à un logement décent, sécuritaire et abordable. Il est prévu que plus de 9  500 logements soient construits pour des familles à faibles revenus au cours des trois prochaines années.

Drainage des sols et gestion des crues
L’État compte effectuer une cartographie des zones inondables, grâce à des modèles altimétriques numériques en trois dimensions. Ces études seront réalisées pour couvrir Maurice et Rodrigues d’ici la fin de l’année prochaine. Des maintenances régulières et le nettoyage des infrastructures de drainage existantes, des rivières et canaux, seront menées.

Ordre et sécurité
Il s’agit de faire reculer le taux de criminalité de 4,8 par millier d’habitants en 2016, à 4,5 dans deux ans et à moins de 4 d’ici 2030. Un des moyens formulés par l’État est le Safe City Project avec l’installation de 4 000 caméras de vidéosurveillance, associées à des systèmes d’analyse d’images. Il s’agit aussi de lutter contre le récidivisme avec des programme de réhabilitation.

Réduction de la pauvreté et de l’inégalité
L’autre objectif est l’élimination de la pauvreté absolue et de faire baisser les inégalités, souvent établies par le coefficient de Gini (indice qui mesure la répartition des revenus au sein de la population où 0 est l’égalité parfaite et son contraire s’approche de 1). De 0,4 en 2017, il devra s’améliorer à 0,35 en 2020 et à 0,25 en 2030. Un des moyens est de dispenser un soutien éducatif à 17 000 étudiants de groupes vulnérables, annuellement.

Sécurité routière
L’installation de dispositifs de sécurité routière devra rendre 375 kilomètres de routes plus sures au cours des trois prochaines années. Il y aura aussi la mise en place de 300 caméras de vidéosurveillance intelligentes dans 75 localités sous le Safe City Project. Les autorités vont pouvoir mettre l’accent sur les opérations plus répressives contre les infractions routières.

Eau
L’objectif est toujours d’actualité pour une fourniture d’eau  24 heures sur 24. Concrètement, il est prévu d’accroître les ressources en eau à 30 millions de m3 d’ici deux ans et à 115 millions de m3 en 2030. Les pertes en eau devront baisser de 55 % en 2017  50 % en deux ans et 37 % en 2030. Une autre mesure est d’étendre le plan d’aide pour l’acquisition de réservoirs d’eau à 30 000 foyers additionnels d’ici trois ans.

Emploi des jeunes
La finalité derrière l’amélioration de la capacité d’insertion professionnelle des jeunes est de faire baisser le taux de chômage à 6 % en 2020 et  entre 4 % et 5% dans douze ans. L’État facilitera des placements pour des chercheurs d’emploi inscrits. Ceci à travers une série de programmes dont le Youth Employment Programme, le Dual Training Programme, le National Skills Development et le Trainee Engineer Scheme.